La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

MON TRUC EN +
Les dessus et dessous - chic - d'un virus, par Kévin Gagneul
Dernier Billet
Non classé | 03.04.2010 - 10 h 53 | 15 COMMENTAIRES
Un garçon en +

En apprenant ma séropositivité, j’étais persuadé de la vivre seul. Pourquoi un autre garçon voudrait partager (avec moi) le quotidien d’une maladie qui n’apporte que des tracas.

La vie n’étant pas une long fleuve tranquille, en septembre dernier, je rencontre un garçon. Un joli brun au regard mystérieux, pas très causant… mais là est son charme.

Étiquettes : , , , , , , ,

La vie est faite de hauts et de bas, c’est à nous d’en faire ce que nous voulons.

En apprenant ma séropositivité, j’étais persuadé de la vivre seul. Pourquoi un autre garçon voudrait partager (avec moi) le quotidien d’une maladie qui n’apporte que des tracas.

La vie n’étant pas une long fleuve tranquille, en septembre dernier, je rencontre un garçon. Un joli brun au regard mystérieux, pas très causant… mais là est son charme.

Coup de foudre!

Dès la première rencontre je lui parle de ma séropositivité, étonnement il ne dit rien, pour lui « c’est pas un problème »… décidément, ce garçon est talentueux!

Nous nous revoyons, encore et encore. Il n’est pas idiot de considérer que notre couple commence à s’installer. C’est là qu’un mot me vient en tête: le futur. Putain de mot, il fallait qu’il arrive celui là. Comment va être le futur avec lui, avec moi et avec mon vih? Il me rassure, m’accompagne, il est toujours là.

A l’époque, je n’étais pas sous trithérapie, je n’y arrivais pas, c’était trop dur, trop tout.

Ma santé décline.

C’est là que les choses deviennent difficiles, je suis fatigué et lui s’inquiète. Je décide d’accepter une trithérapie… pas bien convaincu, mais énormément soutenu. Il est toujours là. Mon médecin m’annonce que j’ai contracté un sarcome de Kaposi (je suis très nostalgique des années 80, mais pas à ce point là…), mon copain prend peur, mais il est encore là.

La présence du vih dans un couple sérodiscordant, sérodifférent peut importe le mot, doit constamment rester dans un coin de la tête sans forcément être source… de prise de tête.

Faire comme l’écran d’ordinateur…  je reste en mode veille.

Je ne veux pas que mon vih soit un sujet récurrent dans notre vie, mais pourtant il est là, il implique pour moi -et donc maintenant pour nous- des contraintes. Allons-nous y faire face? Va-t-il supporter le fait que jamais nous n’aurons la possibilité de faire comme certains couples un test afin de ne plus utiliser de préservatifs. Et moi? Si la capote pète? Comme vais-je réagir? Si je le contamine… certes le sentiment de culpabilisation chez les pieds noir (vous vous souvenez… ma mère est de Tunisie) est un sentiment transmis dès le biberon, mais bon… là si je pouvais m’en passer…

Construire un couple n’est pas facile en général, je commence à me dire que le caillou dans la chaussure commence à prendre un peu trop de place.

Nous avons lui et moi nos questions, nos peurs et nos interrogations sur la place de la maladie dans notre couple, des fois nous en parlons, à d’autres moments il peut s’installer des silences, mais finalement, l’amour ne doit-il pas toujours triompher?

J’ai souvent pensé que ce genre de questions étaient l’apanage des séropositifs: la maladie, la mort, les médicament, les médecins… l’hôpital…

Il faut se rendre à l’évidence… non. La mort et la maladie font partie de nos vies à toutes et à tous.

Nous ne faisons que prendre de l’avance sur le futur, car un jour, tout les couples y viennent aussi. Non pas –forcément– à cause du vih, mais tout simplement à cause des année en +.

LES réactions (15)
Un garçon en +
  • Par Biaise 03 Avr 2010 - 11 H 10

    ALbert avait raison de relativiser, ça fait du bien. Je vous souhaite bien du bonheur au garçon sympathique et à toi.

     
  • Par Christophe Martet 03 Avr 2010 - 16 H 12

    Merci Kévin pour cette belle chronique. Et à jeudi 8 avril pour chatter en direct sur Yagg!

     
  • Par Paschal 03 Avr 2010 - 16 H 17

    Tu as complétement raison mourir est une réalité pour tous.
    De nombreuses personnes ne connaissent pas la vieillesse même sans maladie.
    Je le répète souvent, la vie est comme un train, il a ceux qui restent sur le quai et ceux qui montent dans le train.Alors bon courage à toi et vis le moment présent.

     
  • Par Kévin Gagneul 03 Avr 2010 - 16 H 22

    Merci!! A jeudi 19h30 sur Yagg pour un chat! 🙂

     
  • Par ribx 03 Avr 2010 - 19 H 44

    de tt coeur avec toi et avec vous … suis séroneg , mon 1er pti ami est séropo , jamais ça ne m’a bloqué ds mes choix , ds ma vie , et j’en ai rencontré d’autres avec qui j’ai vécu des histoires fabuleuses !!! je vous souhaite plein de bonheur à toi et à vous !!!!!!!!!!!!

     
  • Par Flo LaGrise 04 Avr 2010 - 9 H 44

    Bravo pour cet écrit, ces écrits. Je te lis à chaque nouvel article. C’est très dur et très fort aussi.
    Beaucoup de bonheur dans ton couple !!!

     
  • Par steflecool 04 Avr 2010 - 22 H 24

    Un grand bravo a toi pour ces écrits joliment tournés , qui font prendre conscience de la problématique du vih , étant moi même atteint par cette térrible maladie et n’ ayant pas la force d en parler à ma famille , je me sent parfois vraiment seul face a elle , j ai mis au courant juste deux personnes de mon entourage proche !!!! je tiens a te remercier pour le temps que tu passes à y laisser des articles , bonne continuation à toi et beaucoup de bonheur dans ta vie future ;- )

     
  • Par Phil86 07 Avr 2010 - 18 H 44

    j’aime toujours autant ce que tu écris ; amicalement et solidairement 😉

     
  • Par Phil86 07 Avr 2010 - 18 H 47

    je pense qu’on a tendance, quand on est séropo, à se mettre des barrières dans la tête : s’il est vrai que le rejet est encore souvent présent chez les gays (les sites de rencontre sont assez éloquents sur ce point), il est aussi tout à fait possible de tomber sur la bonne personne qui sait accepter notre pathologie et ses conséquences… il ne faut donc jamais désespérer !! un séropo peut parfaitement construire une relation durable et satisfaisante avec un séroneg

    🙂

     
  • Par maurice riffait 08 Avr 2010 - 18 H 21

    C’est du pur Kévin comme j’aime.

    Bises et à bientôt

    Maurice (AAB, Inter LGBT, ASMF)

     
  • Par prof + 08 Avr 2010 - 19 H 52

    Bonsoir Kevin,

    Merci pour le chat de ce soir.

    J’aurais aimé que tu approfondisses tes réponses aux questions que je t’ai posées concernant le « secret » sur le lieu de travail ainsi que le traitement au plus près de la contamination.

    Peut-être pourras-tu le faire sur ton blog…

    D’avance merci

     
  • Par Bob 10 Avr 2010 - 0 H 12

    Salut Kevin. As tu découvert ta séropositivité à cause du Kaposi et donc pas fait de test avant? Ou jusqu’ou as tu attendu CD4 pour commencer traitement pour avoir kaposi??
    merci

     
  • Par Eric 29 Avr 2010 - 22 H 04

    J’étais passé sur le premier post, puis je suis passé chez Donald Potard. Là je reviens.
    Vos écrits sont forts et montrent une vision que la plupart des gens (hétéro ou LGBT) n’imaginent meme pas.

    Bonne continuation, je repasserai assurément.

     
  • Par Preston Forbes 28 Mai 2010 - 10 H 45

    Super awesome post! Really.

     
  • Par Atome Hic 18 Août 2010 - 22 H 49

    « J’ai souvent pensé que ce genre de questions étaient l’apanage des séropositifs: la maladie, la mort, les médicament, les médecins… l’hôpital… Il faut se rendre à l’évidence… non. La mort et la maladie font partie de nos vies à toutes et à tous. »

    Sans aucun doute. Font aussi partie de nos vies à toutes et tous, l’espérance, le bonheur, la construction d’un futur… Cela non plus, il ne faut pas l’oublier ! On imagine souvent que séropositivité veut forcément dire vie plus courte : c’est faux. J’ai connu des personnes séropositives qui ont contracté le virus au tout début de l’épidémie et qui sont encore en vie aujourd’hui. Le frère d’un de mes ex est séropositif depuis plus de 15 ans, en pleine forme et papa d’une petite fille qui doit aujourd’hui avoir 5/6 ans.

    Si la séropositivité impose ses contraintes, elle ne doit rien empêcher !

    Longue vie à toi, à tes projets et à ton couple 😉

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Non classé | 11 h 00 | 0 COMMENTAIRE
    Non classé | 11 h 50 | 3 COMMENTAIRES
    Non classé | 4 h 32 | 2 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 52 | 19 COMMENTAIRES
    Non classé | 10 h 23 | 95 COMMENTAIRES
    Non classé | 6 h 56 | 30 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 03 | 5 COMMENTAIRES
    Publicité