La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

MON TRUC EN +
Les dessus et dessous - chic - d'un virus, par Kévin Gagneul
Dernier Billet
Non classé | 26.04.2011 - 18 h 56 | 30 COMMENTAIRES
Connerie grandeur nature.

Il y a des journées comme ça qui commencent merveilleusement bien et qui finissent mal. Aujourd’hui fut une journée comme celle là.

 

Ou?: mon boulot

Qui?: mes collègues

Quand?: aujourd’hui

 

J’ai pour habitude le matin en passant devant la cafetière de prendre deux gobelets de café afin d’en apporter un à ma collègue et un autre pour moi même, je crois savoir que ma collègue apprécie ce geste d’attention simple. Pas de chance, plus de gobelets en cartons, je me penche, j’arrive à trouver des mugs. Sans le savoir, je viens de prendre les tasses d’agents avec qui je travaille. Je me dis que c’est pas bien méchant, je vais les rapporter après avoir siroté mon café et fumer ma clope… candeur… candeur!

Mes journées sont pleines, pas de quoi chômer. La journée passe quand dans un couloir je croise un agent qui m’interpelle: « C’est vous qui avez ma tasse? ».

Je sens d’avance un problème venir, cet agent n’a pas -je le sais- une grande affection pour moi, je fais le choix de la jouer mezzo mezzo: « Oui, toutes mes excuses, je ne savais pas que c’était ta tasse, je vais te la rendre ». Je pensais que « l’incident » allait s’arrêter là… candeur… candeur (décidément!).

D’un ton hésitant il me dit: « Non non, gardez là, je vous la donne maintenant ».

Je suis un peu scotché, je m’étonne d’une si grande sollicitude, m’enfin pourquoi pas. Je descends les escaliers, et là je m’arrête, en me demandant « non, c’est quand même pas ça…? ».

Je retourne à mon bureau quand un autre agent m’arrête en me disant: « Oulala, il est pas content… euh… tu sais… il m’a dit que c’était pas bien de t’avoir donné sa tasse ». Encore une fois interrogatif elle se sent le besoin de compléter les propos de son collègue: « Les gens comme toi ont des maladies, non mais tu te rends compte?! » L’agent tout aussi atterré que moi par une si grosse bêtise.

Seulement après deux minutes, je commence à réaliser… je suis furax.

Je claque une porte (drama queen quand tu nous tiens…), je chope une clope et je vais me calmer.

Je ne cache pas qu’entre mon bureau et là ou il est autorisé de fumer, si j’avais eu le malheur de le croiser, je ne sais pas si ma réaction eut été… intelligente. Il a eu de la chance.

Alors voilà, que penser de tout ça? Homophobie? Sérophobie? C’est forcément l’un ou l’autre et dans les deux cas c’est discriminatoire.

Je ne peux pas écrire ses lignes sans souligner l’attitude affectueuses de mes « autres » collègues qui eux ne pensent pas comme ça.

A ceux qui pensent que d’être séropositif est une sinécure, voilà, à vous de juger. Certes il y a les tri-thérapie, mais il y a la vie tout autour, elle est belle, elle donne de l’espoir, mais des fois il y a des coups dur comme ça. Certes les choses avancent, mais ce type d’exemple me confirme dans l’idée que vis à vis du VIH nous sommes médicalement en 2011 mais que socialement il y a encore du retard…

En écrivant ce post mes pensée « vont » à Sophie de Menthon et à ses propos, car la pédagogie par l’exemple, ça ne marche pas tout le temps, mais ça aide… si elle pouvait aussi apporter sa pierre à l’édifice… en se taisant, je lui en serai grès.

Jugez vous même:

 

Je suis séropositif, je le suis et vais le rester, il va bien falloir qu’ils fassent avec.

 

 

LES réactions (30)
Connerie grandeur nature.
  • Par Red 26 Avr 2011 - 19 H 12
    Photo du profil de Red

    C’est lamentable…

     
  • Par nevermind 26 Avr 2011 - 19 H 17
    Photo du profil de nevermind

    :/

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 20 H 06
    Photo du profil de

    En même temps, je comprends son point de vue… même si c’est dégueulasse…

     
  • Par Kévin Gagneul 26 Avr 2011 - 20 H 16
    Photo du profil de Kévin Gagneul

    Peux tu préciser?

     
  • Par Manuel Picaud 26 Avr 2011 - 20 H 25

    Et oui quand la parole se lâche, on ose dire tout et n’importe quoi. Petit cas d’école, quand j’ai été hospitalisé pour un échappement thérapeutique après 20 ans de traitement (et de boîte) mon employeur est venu me voir à l’hôpital (sympa), m’a réconforté (encore sympa) et salué mon copain (wah). C’était le vendredi. Le lundi le responsable des ressources humaines me téléphonait pour me signifier qu’il me cherchait un successeur. En 20 ans je n’avais manqué que trois semaines dont une à cette occasion là. Certes je n’avais jamais parlé de ma sérologie à l’époque (c’était en 2004) mais voilà quand cela s’est su, ma carrière était terminée. Et les droits ne changeront rien sauf à rendre la discrimination un peu supportable. Ce sont les mentalités qu’il faut changer et l’image de la maladie. Voilà un témoignage de l’ambiance dans une banque qui emploie 200.000 personnes dans le monde. Amitiés à toi Kevin et merci pour ton blog.

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 20 H 25
    Photo du profil de

    Je trouve ça horrible quand je me mets du point de vue du malade… encore une discrimination de plus.

    Mais si je me mets du point de vue du patron… (en tous les cas les PETITS patrons) qui paient pas mal de taxes et de droits sociaux… investir dans un employé, on doit chercher celui qui est le plus productif. Si l’employé est souvent malade ou risque d’être souvent malade, je peux comprendre qu’on le prenne pas…

     
  • Par Kévin Gagneul 26 Avr 2011 - 20 H 35
    Photo du profil de Kévin Gagneul

    Canardcaché: Voilà… je te laisse lire le commentaire de manuel… il résume très bien la situation. « Investir », non de non, mais un employé n’est pas un investissement. Dans ces cas là, ne pas employer de femmes en age d’être enceintes…
    L’employé « modèle » sinon parfait n’existe pas.
    Sinon plus objectivement, toute personne étant « susceptible » d’être victime de discrimination a tendance à en faire « plus »… pour justement ne pas être prit en défaut…
    Sous couvert d’un « c’est horrible ce que je vais dire mais je vais le dire quand même », Sophie de Menthon dit une connerie. Elle a nommer son association « ETHIC »… elle n’en a visiblement pas.

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 20 H 44
    Photo du profil de

    Je ne suis pas d’accord du tout. Je connais des petits patrons qui en chient… qui gagnent une misère. Ils ne doivent pas se tromper dans leur engagement!!!

    C’est pas « social » d’engager qqn. C’est d’abord pour essayer d’augmenter ses revenus. C’est un investissement et c’est TRES cher.

     
  • Par Manuel Picaud 26 Avr 2011 - 20 H 44

    Bonjour Canardcaché. Voilà exactement le jeu de Sophie de Menthon et du MEDEF. Polariser sur les petites entreprises pour mieux remettre en question des acquis sociaux de Solidarité que sont notamment la Sécurité Sociale. Personne n’est heureusement indispensable et une entreprise ne paye pas un malade. C’est la Sécu qui le fait et chacun cotise pour cela. Quand on a un absent de longue durée on peut toujours trouver à le remplacer provisoirement. Malheureusement quand des absences répétées désorganisent un service un licenciement peut être envisagé (après avoir étudié des solutions alternatives normalement). Mais personnellement j’ai rencontré davantage de séropos qui tenaient à tout faire pour bien faire leur job que l’inverse. Enfin aujourd’hui, les progrès thérapeutiques sont tels que les absences et les hospitalisations sont bien plus rares. Donc cet exemple de discrimination affichée incite les gens à ne pas dire qu’ils sont séropo et c’est dommage car ce déni se paye à long terme et ne permet pas de mieux comprendre la séropositivité ni d’augmenter sa visibilité (la phobie tient souvent du fait d’une méconnaissance). Et ce qui est encore plus choquant c’est qu’on oserait pas le dire sur une autre pathologie. Voilà mon humble avis – encore une fois plein de vécu (j’ai 45a) Bonne soirée

     
  • Par jeanc 26 Avr 2011 - 20 H 48
    Photo du profil de jeanc

    @canardcaché : un salarié n’est pas qu’un coût, il produit également et surtout des richesses

     
  • Par Kévin Gagneul 26 Avr 2011 - 20 H 51
    Photo du profil de Kévin Gagneul

    Qu’il y ait des patrons qui « en chient » j’en conviens, mais cela n’autorise aucunement de cautionner une attitude discriminante.
    « C’est pas social d’engager quelqu’un » … mais si justement, c’est pour cela qu’il existe (normalement) un « dialogue social », des « charges sociales »… le monde du travail est un lieu social ou la Loi prévaut.
    En chier pour monter sa boite, c’est aussi d’une certaine manière « un choix » qui n’exonère de rien. Être son propre patron c’est louable, mais il n’est pas possible de vouloir le beurre, l’argent du beurre (et comme disait mon ancien prof de français…) le cul du crémier.

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 20 H 56
    Photo du profil de

    « mais il n’est pas possible de vouloir le beurre, l’argent du beurre » oui dans l’autre sens c’est vrai aussi!

    Quand tu emploies qqn tu fais ton marché et moi je comprends tout à fait qu’on dise non à qqn qui ne convient pas au patron. C’est tout.

    Maintenant, je crois que la discussion ne pourra pas aller plus en avant: j’ai un point de vue plus libéral que toi qui est très social… je crois pas qu’on pourra être d’accord (rien que le fait de dire qu’engager qqn c’est un acte social… c’est… Vraiment le contraire de ce que je pense).

    Donc si juste on laissait nos points de vue en com et que tout le monde puisse se faire son idée? ^^

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 20 H 56
    Photo du profil de

    @jeanc: heureusement sinon pourquoi l’enagager? Mais si le cout ne vaut pas la productivité… ben c’est faillite

     
  • Par Poete_Inanime 26 Avr 2011 - 20 H 58
    Photo du profil de

    Productivité, asservissement, profit, déshumanisation. L’on redonner une place à l’être humain dans une société qui ne véhicule que la réussite sociale à grands coups de bling-bling !

    Là, encore nous sommes dans la méconnaissance et la peur de l’Autre…c’est hyper dangereux ! Nous ne devons pas laisser faire !

     
  • Par Xavier Héraud 26 Avr 2011 - 20 H 59
    Photo du profil de Xavier Héraud

    Canardcaché. Tu es obligé de commenter sur TOUS les articles et d’apporter ton grain de sel désagréable à chaque fois?
    Merci de limiter le nombre de tes commentaires. Je suis sérieux.

    Et please, ne parle pas à la place des « petits patrons qui en chient ». Parce que tu ne sais visiblement pas de quoi tu parles.

     
  • Par Anonyme 26 Avr 2011 - 21 H 26

    Visiblement, bcp de gays sont gaucho non ? La France est sociale a fond, que voulez vous de plus ? (regardez les autres pays…)Les discriminations n’ont rien a voir avec ça !! Elles sont intolérables.

     
  • Par Paul Denton 26 Avr 2011 - 21 H 29
    Photo du profil de Paul Denton

    http://www.youtube.com/watch?v=0CtGtgFrg94&feature=fvwrel

     
  • Par Alexandra 26 Avr 2011 - 21 H 36

    J’imagine bien ce que tu as du ressentir….vivre ça au quotidien, ça doit être pesant.
    Et si sa réaction n’était pas de l’homophobie mais tout simplement la peur…
    Nous ne sommes pas si bien informés que ça et les personnes qui n’ont pas , dans leu entourage, des proches dans cette situation, ne vont pas forcément aux renseignements d’eux même .Je pense que ces personnes ne savent malheureusement pas qu’on attrape pas le sida en buvant dans une tasse de café t voient ça comme une sorte d’épidémie….
    C’est regrettable mais je crois qu’il y a encore du travail à faire autour de ça….
    Courage mon kevin pour affronter tout ça!!!!

     
  • Par Mike 26 Avr 2011 - 21 H 39
    Photo du profil de Mike

    Dans ton cas @kevingagneul je pense que c’est de la sérophobie, provoquée par une méconnaissance totale du sujet, d’où une peur irrationnelle des séropos.

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 21 H 45
    Photo du profil de

    « Et please, ne parle pas à la place des « petits patrons qui en chient ». Parce que tu ne sais visiblement pas de quoi tu parles. » Tu te trompes.

    « Canardcaché. Tu es obligé de commenter sur TOUS les articles et d’apporter ton grain de sel désagréable à chaque fois? »

    Je ne savais (pourtant je l’ai lu) qu’il y avait dans le règlement un point qui parle de ça…

     
  • Par nevermind 26 Avr 2011 - 22 H 12
    Photo du profil de nevermind

    un employé qui a le sida peut certes mourir, comme nous tous pouvons mourir, et il suit un lourd traitement, mais en quoi cela affecte-t-il réellement sa productivité et la qualité de son travail ? Les employés séropositifs, je pense qu’ils sont aussi bons (ou mauvais) professionnellement que les autres, et la discrimination ne se justifie pas.

    Pour l’anecdote de la tasse, c’est plutôt de l’homophobie non ‘les gens comme toi ont des maladies », si on regarde juste la phrase ?

    Si je peux me permettre aussi, je sais que c’est nettement indélicat d’intervenir après xavier vu que c’est lui qui décide et qui a le mérite de faire fonctionner la communauté, mais je pense qu’il vaut mieux que des gens comme canardcaché donnent leur avis, même blessant, plutôt qu’ils se taisent et qu’ils n’en pensent pas moins. Pourquoi traiter comme des trolls des gens qui sont a priori de bonne foi dans leurs critiques et leurs remarques ?

     
  • Par Canardcaché 26 Avr 2011 - 22 H 24
    Photo du profil de

    « Pourquoi traiter comme des trolls des gens qui sont a priori de bonne foi dans leurs critiques et leurs remarques ? » ben pour une fois je suis totalement d’accord: surtout que si c’était que du troll, je ne passerai pas mon temps à essayer d’argumenter et de bien écrire. On ne vit pas dans un monde lisse.

     
  • Par Matthieu 27 Avr 2011 - 0 H 35

    Quand tu dis « homophobie ou sérophobie », je pense que dans ce cas précis, c’est un peu mélangé dans sa tête au monsieur et que malheureusement, pour lui comme pour beaucoup de nos contemporains, la sérophobie (qu’ils trouvnte et pour eux mêmes moralement et socialement acceptable – ce qui montre qu’il y a encore beaucoup de pédagogie à faire) sert à
    masquer une profonde homophobie….
    Après, tu peux aussi voir le verre aux 3/4 plein en te disant que la plupart de tes collègues heureusement n’en sont pas à ce genre de discriminations éhontées, et que ça n’aurait peut-être pas été le cas il y a encore quelques années….

     
  • Par Ernestine 27 Avr 2011 - 3 H 34
    Photo du profil de Ernestine

    C’est atterrant de voir qu’une telle homophobie/sérophobie existe encore… Hors du contexte entreprise pour le coup, juste d’un point de vue humain, que quelqu’un ose dire aussi violemment (parce que c’est de la violence, cette attitude) qu’il a peur de toi parce que tu es séropositif, c’est insupportable ! Heureusement comme tu le dis que tu as d’autres collègues plus compréhensifs.

    D’un point de vue du débat plus politique qui a suivi, l’argument « il a plus de chance de tomber malade », vous m’excuserez de faire le parallèle mais c’est ce que s’entendent toutes les femmes, qui peuvent tomber enceinte à tout moment, et donc ne plus être disponible, justification entendue encore et encore pour nos salaires plus bas… (sauf les lesbiennes, qui ont un salaire légèrement plus élevé, mais qui n’ont ne toute manière « pas le droit » d’avoir des enfants…) Tout ça pour dire que oui, on peut se dire que les risques d’absence sont plus élevés pour certaines personnes (même si ce n’est pas toujours le cas), mais qu’on a en face quelqu’un d’humain, quelqu’un qui a des compétences, pas une machine à rentabilité. C’est de la discrimination de ne pas embaucher quelqu’un sur ces critères, et c’est injuste. C’est socialo de dire ça, mais j’assume.

    Courage en tout cas @kevingagneul.

     
  • Par babar 27 Avr 2011 - 8 H 30
    Photo du profil de babar

    Une étude de 1997 de l’Université de Toulouse (Professeur Bertaux)montrait que dans le milieu de travail, c’est surtout ce que le vih laisse supposer de la vie et des pratiques de la personne séropositive (homosexualité, toxicomanie…)qui suscite le plus d’hostilité, bien plus que les conséquences médicales de la maladie.

    Je pense que c’est surtout cela qui a motivé la réaction de De Menthon pour qui les comportements qu’elle juge « a-sociaux » et sur lesquels elle s’exprime régulièrement sur RMC risque de nuire à la productivité de l’entreprise. Mais cela elle s’est abstenue d’en parler lors de l’émission de Moati.

    Au moins avec elle cela est-il clair. Mais il y a des formes de sérophobie sournoises que je trouve tout aussi critiquables, voire davantage : la sérophobie à l’hôpital ou chez les dentistes non motivée par les protocoles de précaution ; la sérophobie dans le milieu gay…

     
  • Par Christophe Martet 27 Avr 2011 - 12 H 13
    Photo du profil de Christophe Martet

    Même à Paris, le boulot d’information est à reprendre à zéro, visiblement. Courage Kevin!

     
  • Par Christophe Martet 27 Avr 2011 - 12 H 16
    Photo du profil de Christophe Martet

    @canardcache La première règle des commentaires est de relier son propos au sujet de l’article sous lequel on commente. Le sujet du post de Kévin est la sérophobie dans le monde du travail, pas son analyse du monde du travail en général. Merci de votre compréhension.

     
  • Par Canardcaché 27 Avr 2011 - 12 H 30
    Photo du profil de

    @christophe: il est question de l’embauche d’un seropo… et mon com est l’analyse de cette embauche… franchement si on n’y voit pas de corrélation entre les deux, c’est de la mauvaise volonté, de la mauvaise foi ou un procès d’intention… ou simplement un mensonge. Je trouve cela très grave pour la liberté d’expression.

     
  • Par traitdunion 04 Mai 2011 - 23 H 43
    Photo du profil de

    Excuse moi mais se confronter avec cette femme au milieux de travail il faut être un peu maso … au même temps elle a voulu donné son avis , dont je traduit comme : « il faut mieux ne pas le dire » , on voit qu’elle a bien de préjugés , ça se reflets sur son « brunching » !!! Sinon, Kevin , ré-la-ti-vi-sez , t’as gagné une tasse de café , tu peut lui demander s’il est « amoureux » de toi .. reversez la situation , renversez du café avec ta nouvelle tasse sur sa gueule …. non, ne fait pas ça … mais… essayez d’arrêter de fumer , c’est mieux pour la santé ! Bisez !

     
  • Par Therate 03 Nov 2011 - 11 H 31

    Je n’ai pas pris le temps de lire tous les posts. Je pense que nous ne pourrons malheureusement rien faire contre des personnes attachées à des peurs primaires envers les homosexuels et encore plus si ils sont séropositifs. Même en 2011 beaucoup ignorent encore ou croient savoir comment le VIH s’attrape, croient que tous les homosexuels passent leur vie à baiser, à sortir etc…Je sais de quoi je parle j’ai eu certain(e)s collègues qui m’ont sorti des trucs énormes à ce sujet. Je pense que l’échange et la discussion aident à avancer…A titre d’exemple je leur expliquais que ma vie n’avait rien d’extraordinaire, je bosse, je fais mes courses, je prépare à manger en attendant mon mec, on discute, on fait l’amour…En gros comme tout le monde…
    Pour les VIH+ c’est encore un autre débat, la peur fait aussi ressortir beaucoup de choses chez l’ignorant…qui en devient méchant, blessant…là encore l’inconnu y est pour beaucoup (pas dans tous les cas mais je pense que c’est souvent le cas)…Je vis avec mon copain VIH+ depuis près de trois ans et bien que très au courant du pourquoi du comment…j’ai mis du temps à ne plus me faire de soucis pour un rien, à me rendre compte que cela ne changeait rien dans sa « capacité » à vivre, travailler…normalement comme tout le monde.
    La question d’embaucher un VIH+ est certainement plus d’actualité en France où le conventionnel l’emporte sur le savoir-faire…Tu veux faire ZZZ comme métier, tu le fais depuis 10 ans mais tu n’as pas le diplôme…ça va pas être possible alors….Dommage…
    Un peu d’éducation là encore aiderait…Un VIH+ ne passe plus sa vie à l’hôpital grâce aux traitements, son espérance de vie reste certes inférieures à un VIH- mais n’en est pas réduite à 10 ans de séropositivité…
    A bon entendeur…

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Non classé | 11 h 00 | 0 COMMENTAIRE
    Non classé | 11 h 50 | 3 COMMENTAIRES
    Non classé | 4 h 32 | 2 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 52 | 19 COMMENTAIRES
    Non classé | 10 h 23 | 95 COMMENTAIRES
    Non classé | 6 h 56 | 30 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 03 | 5 COMMENTAIRES
    Publicité