23 Les Tontons Macoute selon Yamina. | MON TRUC EN +

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

MON TRUC EN +
Les dessus et dessous - chic - d'un virus, par Kévin Gagneul
Dernier Billet
Non classé | 16.07.2013 - 17 h 03 | 0 COMMENTAIRES
Les Tontons Macoute selon Yamina.

[Les] «escadrons de porteurs du sida montraient une volonté de contaminer plusieurs générations de femmes dans l’est de la RDC»

Yamina Benguigui

 

Vue de France, cette expression va faire plaisir, la France enfin s’engage avec force contre les viols des femmes en République Démocratique du Congo.

Vue de chez moi, elle fait l’effet d’une bombe.

Décryptons.

Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie, considère que dans ce pays, des être humains sont utilisés dans un programme concerté pour procéder à des contaminations volontaires de femmes.

Depuis que l’homme se fait la guerre, il a toujours fait subir aux populations (qui ne demandent rien) le plus fort préjudice, les femmes étant comme d’habitude les premières et celles payant le plus lourd tribu. Donc, la situation en RDC n’a rien d’étonnant, elle reste néanmoins à mes yeux tout aussi choquante, mais comme en politique étrangère il ne faut jamais regarder plus loin que le bout de son nez, nous européens, ne nous posons jamais la question de notre responsabilité dans ce désordre innommable. Le passé colonial européen a laissé des traces, le présent aussi.

A force de faire des conférences ici, il est assuré que la situation ne va pas se résoudre là bas.

Bon, ça c’est pour mon -petit- avis sur la situation politique du pays. Maintenant le propos en lui même.

Comme la situation des femmes en RDC est préoccupante, la course à l’échalote politique est ouverte. Valérie Trierweiler étant présente elle aussi en RDC,  et pour que la voix de la Ministre porte encore plus loin, plus fort surtout, il lui fallait en urgence trouver une formule linguistique acceptablement plus percutante, audible, bref, passant au-dessus de la Première Dame, et qui aille dans le bon sens de la communication politique.

Sauf que la Ministre vient de rater une occasion de se taire.

Si un soutien aux femmes victimes de violences en RDC est urgent en structures communautaires d’accompagnement psychologique, social, financier et médical. Ce soutien ne peut pas se faire à n’importe quel prix, pas sur le dos des séropositifs, car dans le discours de Yamina Benguigui, il y a bien l’idée sournoise du bon et du mauvais séropositif.

La bonne victime face au méchant contaminateur.

Bref, un débat qui occasionnellement revient aussi en France.

Son utilisation abusive du terme « escadron » (comme existant en Amérique du Sud) laisse planer l’idée d’une organisation militaire, en régiment(s) de soldats séropositifs chargés d’aller violer un peu partout et de transmettre le virus du Sida à toutes les femmes des provinces Nord et Sud Kivu. Combien d’entre eux se savent séropositifs ?

En RDC 15% de la population a fait un test en connaissant le résultat (quand en France nous en pratiquons 5 millions), est-il possible de croire que dans ces 15% il n’y a que les hommes pratiquant les viols punitifs ?

S’il est vrai que le viol est utilisé comme d’une arme de répression social envers les femmes, croire que des hommes organisés contaminent des femmes volontairement, relève du très clairement du fantasme. C’est soulever l’idée de l’utilisation du vih comme d’une arme « biologique ». La vulnérabilité des femmes au vih n’a pas besoin de cette théorie complotiste pour être prouvée. C’est méconnaître la situation des personnes séropositive dans cette région du monde. Et pour une Ministre, c’est grave.

Agir plus efficacement pour que l’accès aux anti-rétroviraux à toutes les personnes entrant dans les critères d’un besoin de traitement.

N’oublions pas qu’en RDC sur 1 million de personnes vivent avec le VIH, 65000 ont accès à un traitement ARV, ce qui représente 15% des personnes séropositives dont l »état de santé nécessite un traitement.

La Ministre française déléguée à la Francophonie vient dans un pays tiers pour y dénoncer des pratiques qui ne sont pas démontrées. Par ces propos elle jette un voile d’opprobre sur des séropositifs qui dans ce pays, mais comme ailleurs sont victimes de discriminations.

 

Utiliser la séropositivité des uns pour porter le combat des violences faites aux femmes relève de l’amateurisme.

Utiliser la séropositivités des uns pour pouvoir faire porter sa voix plus haut que la compagne du Président de la République au détriment des autres relève de la faute.

 

«Tout ce qui est excessif est insignifiant.»

Charles-Maurice de Talleyrand

 

 

LES réactions (0)
Les Tontons Macoute selon Yamina.

ajouteZ VOTRE réaction
billets précédents
Non classé | 11 h 00 | 0 COMMENTAIRE
Non classé | 11 h 50 | 3 COMMENTAIRES
Non classé | 4 h 32 | 2 COMMENTAIRES
Non classé | 2 h 52 | 19 COMMENTAIRES
Non classé | 10 h 23 | 95 COMMENTAIRES
Non classé | 6 h 56 | 30 COMMENTAIRES
Non classé | 2 h 03 | 5 COMMENTAIRES
Publicité