Auteur : Kévin Gagneul

Les sidatoriums

Cela faisait longtemps que je voulais écrire sur le Front National. Je pense que c’est le moment. il est de rigueur de dire que le FN a fait peau neuve, sur le sida, quelle est leur passif ? Terrible ! C’est bien Jean Marie Le Pen qui a une heure de grande écoute à proposé de nous parquer dans des « sidatorium ». Que nous transmettions le virus par nos larmes, notre transpiration. Est-ce là un coup de folie ? Non, des propos pensés, pesés, puisqu’il les avaient prononcé devant son chargé de communication une semaine avant. Mais Le Pen provoque, il ne sait faire que ça du moment que ça lui sert. Surfer sur  les peurs, et il y a 30 ans, des peurs sur le VIH, il y en avait. Le Pen n’est pas à la ville comme en public, des pédés y en a autour de lui et il s’en tape… HYPOCRITE  !   Alors Marine maintenant, elle s’est belle et bien un fille a pédés, elle en a une cargaison dans ses amis et personnes qui la soutiennent politiquement. C’est une fêtard.   « Oh Marine, du moment qu’il y a du champagne et des clopes, elle est heureuse . »   Mais voilà, être comme l’on est en privée ne la dédouanera pas de ce que son parti proposé et défend sur toutes les questions de santé et...

Lire la suite

Les étés en chimiothérapie

Les ratés et inconvénients de mes précédents traitements eurent un impacte important sur mon corps, j’ai contracté une forme de cancer de la peau appelé Sarcome de Kaposi. BIM ! Et voilà, contaminé après l’arrivée des tritérapies, faut que je me tape un maladie opportuniste qui symbolise le plus les années noires du Sida, c’est ma veine. J’ai mal géré ma mise sous trithérapie, des médicaments qui ne m’allaient pas, un bouleversement de vie qui m’a dépassé, j’ai au final tout fait voler en éclat, la crise que je pensais salvatrice, hors ce fut ma plus grande erreur. Quand le (nouveau) médecin que je me suis choisi diagnostique les tâches et ce qu’elles sont, je dois avouer que je n’ai pas sur le moment vraiment pris conscience de ce que c’était. Je n’avais que deux petites tâches, ça faisait pas mal, bref, c’était vraiment rien. Un mois après je faisais ma première chimiothérapie. Le 31 décembre me voilà donc à l’hôpital pour ma première séance de chimiothérapie sachant que trois étaient au programme. Il ne fallait pas trop traîner, car bien que les tâches étaient minimes, une nouvelle venait de se former sur mon visage, en me rasant les cheveux j’ai découvert que mon crane en était recouvert et des lésions c’étaient formées sur mon tube digestif, car ce petit con peut aussi se développer à l’intérieur, LE CON....

Lire la suite

Les Tontons Macoute selon Yamina.

[Les] «escadrons de porteurs du sida montraient une volonté de contaminer plusieurs générations de femmes dans l’est de la RDC» Yamina Benguigui   Vue de France, cette expression va faire plaisir, la France enfin s’engage avec force contre les viols des femmes en République Démocratique du Congo. Vue de chez moi, elle fait l’effet d’une bombe. Décryptons. Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie, considère que dans ce pays, des être humains sont utilisés dans un programme concerté pour procéder à des contaminations volontaires de femmes. Depuis que l’homme se fait la guerre, il a toujours fait subir aux populations (qui ne demandent rien) le plus fort préjudice, les femmes étant comme d’habitude les premières et celles payant le plus lourd tribu. Donc, la situation en RDC n’a rien d’étonnant, elle reste néanmoins à mes yeux tout aussi choquante, mais comme en politique étrangère il ne faut jamais regarder plus loin que le bout de son nez, nous européens, ne nous posons jamais la question de notre responsabilité dans ce désordre innommable. Le passé colonial européen a laissé des traces, le présent aussi. A force de faire des conférences ici, il est assuré que la situation ne va pas se résoudre là bas. Bon, ça c’est pour mon -petit- avis sur la situation politique du pays. Maintenant le propos en lui même. Comme la situation des femmes en RDC est préoccupante,...

Lire la suite

Le Chevalier s’en est allé.

Bruno-Pascal Chevalier vient de partir. Je consulte rapidement mon Facebook quand ma colocataire partage un statut, l’annonce du décès d’un militant, pas n’importe lequel, un vieux de la vieille, un acharné. Souvent croisé, j’étais intrigué, mais qui est-il ? Qui est ce monsieur, qui semble être un pilier, un de ceux qui « font » … Le déploiement de patchworks était une de ses actions, touchante et émouvante, qui interpelle,  fondamentale.  Les morts du sida n’étaient pas oubliés, les anciens, ceux qui étaient morts dès le début, ceux qui sont maintenant dans notre histoire. Ceux qui sont notre histoire. Il faut avoir participé à un déploiement du patchwork des noms pour mesurer l’importance de ces moments, certains diront que c’est larmoyant, oui, des gens pleurent, d’autres se recueillent, mais au moins, les noms qui y sont égrenés ne sont pas oubliés. Rien de pire que l’oubli, c’est une double mort. Et puis 2008, il fait la une des journaux télévisés. Contre les franchises médicales, il fait la grève des soins. La coupe est pleine, cette réforme qui fait payer (culpabiliser ?) les malade, par ce qu’ils sont malades l’insupporte, ajouter de l’injustice à l’injuste le pousse à mettre sa vie en danger. Il ne prendra plus ses médicaments pendant 9 mois (vidéo). Un rendez vous avec la Ministre de la Santé de l’époque (Roselyne) qui le sermonnera « comme une maman » -me dira t-il- rien y...

Lire la suite

Lettre au Président de la République

Beaucoup ont été choquéEs des propos de François Hollande ce soir devant le Congrès des Maires de France.   Nombreux, nous avons via le site de l’Elysée envoyéEs un courrier à la présidence de la République. Bien que cela n’a rien a voir avec le vih ou la séropositivité, les luttes sont liées   « Monsieur le Président de la République, Vous venez de « reconnaître » un droit de conscience aux Maires concernant l’ouverture du mariage pour les couples de même sexes. Cet engagement, le votre, symbolisant une immense avancée (d’autres sont encore à faire, mais celle ci est importante) est aujourd’hui entachée par l’outrance et l’insulte. Ce week end, des manifestations oû des propos insultants, graves voir des délits ont été à regretter. Nous sommes présentés comme des dangers, des sous citoyenNEs, des pervers, bref, des gens qui ne mériteraient aucun respect. Cela est assez, je ne supporte plus cela et vous deviez agir. Au contraire, vous avez validé l’idée que cette avancée pouvait être à géométrie variable. Et ce n’est pas acceptable. Accorder une « clause de conscience » qui juridiquement est creuse étant donné qu’aujourd’hui, déjà, la plupart des mariages ne sont pas célébrés par les Maire mais par leurs Adjoints ou par délégation aux Conseillers municipaux, vous êtes rentré dans leur « jeu » qui pour moi, pour nous n’en est pas un. Au lieu d’affirmer, fermement votre détermination, vous avez...

Lire la suite

« Mon truc en + »: Le Blog de Kevin Gagneul

Kevin

Entendre, comprendre, assumer et expliquer la vie d'un séropositif en France.